Maison d’arrêt


DSC_6205La ligue de l’enseignement du Finistère, dans le cadre d’une convention avec la maison d’arrêt et le service pénitentiaire d’insertion et de probation, mène de nombreuses actions culturelles au sein de la Maison d’Arrêt de Brest.

L’offre culturelle en milieu carcéral est inscrite dans les programmes de (ré)insertion. Elle peut révéler les détenus à eux-mêmes, et la réinsertion est à la clé. La ligue de l’Enseignement propose une programmation culturelle variée afin de pouvoir satisfaire la majorité des goûts : concerts, expositions, ateliers…

Les détenus ont aussi libre accès à la bibliothèque de l’établissement, à la fois complète et hétérogène. Autant d’actions qui permettent de garder un lien culturel même à l’intérieur des murs de la maison d’arrêt de Brest.


Sorties culturelles et mixité

Les ateliers de pratiques artistiques évoqué sont diversifiés : musique, arts plastiques et photos, des ateliers d’écriture. Des spectacles sont programmés, souvent en lien avec l’actualité culturelle brestoise : Renc’arts Hip Hop, Festival du film court, Fête de la musique …

Depuis 2014, nous avons pu aller plus loin dans la mise en œuvre des actions culturelles. Peu à peu la mixité qui, jusque-là était impossible, est maintenant pratiquée dans certains ateliers, ce qui permet de diversifier les activités en particulier pour les femmes incarcérées.
Enfin, après plusieurs années d’interruption les sorties culturelles ont de nouveau été autorisées. Cinq sorties à la Carène, au musée des Beaux- arts, au Quartz et au Fourneau ont été organisées et encadrées par la Ligue. Trois détenus ont notamment pu participer à la création de décors du marché de Noël en collaboration avec le Fourneau. Ces sorties qui se situent pour l’administration pénitentiaire dans une démarche de réinsertion des détenus sont particulièrement importantes pour la Ligue dans son objectif d’accès pour tous à la culture et aux lieux culturels.

DSC_6200Atelier Graff proposé lors des Renc’arts Hip Hop

Les commentaires sont fermés