Citoyenneté en collège-lycée


La ligue de l’Enseignement a pour but la formation de citoyens, c’est-à-dire d’hommes et de femmes autonomes et responsables. Mouvement complémentaire de l’école publique, la Ligue intervient au sein d’établissements scolaires, dans tout le département du Finistère, afin de sensibiliser les citoyens de demain et les invite à s’associer, à débattre, à être acteurs de la société.

La Ligue propose plusieurs interventions en milieu scolaire, essentiellement en collèges et lycées :

  • la formation des délégués – élèves
  • l’égalité garçons/filles
  • limiter les risques pour un internet citoyen

DSC_4266


Formation des délégués élèves

ImpressionDans le cadre notamment d’une convention avec le Conseil Général et afin de bien préparer les élèves qui ont été élus délégués de classe, la Ligue de l’Enseignement met en place pour eux deux fois par an une formation qui rappelle l’ensemble des droits et devoirs qui accompagne cet engagement. Au travers d’outils éducatifs adaptés et de nombreux exemples, les animateurs socioculturels reviennent sur le conseil de classe et sa préparation, la discrétion et la confidentialité, la nécessité de connaître le rôle de chacun dans leur établissement… La formation se veut ludique avec un plateau de jeu, des exercices de prises de parole et beaucoup d’exemples concrets.

Les élèves peuvent poser leurs questions et ainsi permettre de mieux se représenter les conseils de classe et les comptes rendus à livrer à la classe et ainsi effacer une probable anxiété. Les animateurs reviennent également sur le rôle des adultes au sein de l’établissement afin de mieux connaître leurs interlocuteurs.

 


Relations filles-garçons : le mur d’images

fgAutour des relations sociales et sexuelles entre filles et garçons, l’intervention se veut propice aux débats. Les animateurs posent les bases d’une discussion ouverte et simple. Se tutoyer, employer le vocabulaire qui est propre aux adolescents et leur permettre d’intervenir dans les échanges est essentiel afin d’introduire une discussion sans tabou. Les animateurs apportent des éléments de connaissance afin de permettre aux jeunes de se questionner sur leur rapport avec autrui. Former les futurs citoyens, pour que demain le respect et l’égalité des sexes ne soit plus une utopie mais bel et bien une réalité de tous les instants, est essentiel.

Les animateurs commencent par exposer des spots publicitaires que les jeunes connaissent en proposant un autre regard. Décomposer et analyser les images afin de décrypter les codes proposés de notre société, qui ne nous ressemblent pas forcément. C’est pour les jeunes participants l’occasion d’adopter un regard critique sur notre environnement visuel et d’affirmer leur désaccord s’il existe.

C’est ensuite face à un mur d’images composé de phrases chocs, de publicités papier, de photos d’actualité que les élèves interagissent. Ils orientent le débat selon leurs sensibilités.

 


Internet citoyen

usage d'internetLe but de la formation, sans diaboliser l’outil, est de mettre en garde les utilisateurs dans une démarche préventive. De multiples menaces sont facilitées sur internet : harcèlement scolaire, intrusion dans la vie personnelle, usurpation d’identité… La liste est longue mais non sans solution : faire attention à ses écrits, ne pas rester seul quand la situation les dépasse, ne pas accorder sa confiance aux inconnus. Des termes qui paraissent couler de source mais ne sont pas toujours respectés. Aider les élèves à comprendre l’enjeu de leur e-réputation pour l’avenir est un autre objectif essentiel, d’autant plus en intervention dans les lycées. Les jeunes s’approchant des candidatures post-bac et du besoin d’avoir un appartement doivent assimiler ces notions d’image virtuelle de soi… Réactifs et à l’écoute des conseils, les jeunes sont ainsi amenés à s’interroger sur leur pratique.DSC_5624

Dans un deuxième temps, une intervention auprès des parents est proposée. L’animateur expose des chiffres concrets suite au questionnaire posé en classe reflétant leur usage. Les parents constatent ainsi les savoir-faire des ados. Ils prennent connaissance des sujets qu’ils ont déjà consultés grâce au net et l’usage qu’ils en font au quotidien.

Les animateurs leur présentent les nouvelles applications et sites qui séduisent aujourd’hui les jeunes. Cette approche permet aux parents d‘ouvrir le dialogue en connaissance des tendances du web.


Tarifs des interventions

Pour les établissements affiliés ou membre du réseau de la Ligue de l’enseignement :
Les interventions à la demi-journée (3 heures) sont à : 150 €
Les interventions à la journée (6 heures)  sont à : 320 €

Pour les établissements non affiliés :
Les interventions à la demi-journée (3 heures) sont à : 260 €
Les interventions à la journée (6 heures)  sont à : 520 €

Pour tous renseignements complémentaires, contacter Marc Ollivier , coordinateur éducation citoyenneté.

Les commentaires sont fermés