Spectacle « Bouteilles Aan Zee » à la MPT Valy Hir


A l’occasion du 20ème festival « Grande Marée » – Contes et Récits, du 17 au 30 novembre 2018, la Maison Pour Tous du Valy-Hir a accueilli le spectacle « Bouteilles Aan Zee » le 23 novembre 2018 présenté par la conteuse Amandine Orban.

 


Le spectacle a donc débuté à 18h30 et se prolongeait par un repas préparé par les bénévoles, au prix de douze euros sous réservation ( le spectacle seul était à cinq euros ). Ce sont donc une cinquantaine de personnes qui ont assisté au spectacle et une dizaine de personnes sont également restées pour le dîner.

 

Martin Kershen et Amandine Orban de Xivry


  • Un spectacle né d’une histoire vrai, une réponse reçue par Amandine Orban aux bouteilles qu’elle lançait à la mer depuis le port d’Ostende. C’est en recevant cette lettre qu’Amandine a eu l’idée d’en faire un spectacle, dans lequel elle fini par lire cette fameuse réponse qu’elle a reçu.

 

  • L’histoire se déroule donc à Ostende, avant le levé du jour, où Amandine nous raconte comment elle déambulait sur le port, après avoir jeté une bouteille à la mer. Ses déambulations vont la mener dans un bar où elle va faire la rencontre d’un vieil homme, habitué du pub, avec lequel elle va discuter de ses bouteilles à la mer. L’habitué, intrigué par son histoire et la trouvant atypique, va lui conter les histoires de personnages étranges. Notamment l’histoire d’une vieille femme, cherchant « son Adrien », l’homme de sa vie qu’elle a perdu en étant expatrié de son île mais également l’histoire de Mathieu, un pêcheur qui a découvert un pays dans ses rêves et s’est mis à la recherche de quelqu’un qui pourrait comprendre l’étrange phrase qu’il a entendu dans sa rêverie. Bref, des intrigues aussi étonnantes qu’elles nous font voyager, et qui accompagnent Amandine jusqu’au petit jour, jusqu’au retour de la vie dans le port d’Ostende.

 

  • Bouteilles Aan Zee ( bouteilles à la mer), c’est un récit plein de rêveries, perdu dans les brumes, et accompagné de petites touches excentriques et immersives de flamant, Amandine étant d’origine belge. Nous pouvons retenir par exemple, que « Poept in mijn Hoed », le nom d’un des habitués du bar qui signifie « chie dans mon chapeau ».

 

  • Mais cette représentation est également accompagné par un musicien, Martin Kershen, qui accompagne le récit avec divers instruments, comme le saxophone, le xylophone ou le calimba. On retrouve également des choses plus hors-normes, comme des bouteilles dans lequel il souffle ou même le propre son de sa voix qu’il enregistre et met en boucle grâce à une « loopstation », un appareil électronique permettant d’enregistrer des boucles musicales en direct. Tout ceci pour créer une atmosphère et renforcer l’ambiance du conte.

 

 

 

 

 

 


 

  • Amandine et Martin sont également restés avec les bénévoles et les participants au repas, afin de déguster une soupe de légume en entrée, puis une tartiflette et une salade pour finir avec une délicieuse crème brûlée maison. Ce repas était donc un moment fort sympathique, d’échange entre artistes, bénévoles et simple public mais aussi un moyen de remercier tous les acteurs qui ont rendu possible cette soirée.

 



  • Profitons en également pour remercier l’ADAO, l’Association pour le Développement des Arts de l’Oralité qui organise chaque année ce festival ainsi que la MPT Valy-Hir plus particulièrement pour le spectacle.

 


Vous retrouverez ici le site la MPT du Valy-Hir sur lequel vous pourrez consulter la programmation des différentes actualités qu’ils proposent.

Les commentaires sont fermés