Création Filmique sur le thème du harcèlement scolaire à Pleyben


Mercredi 21 novembre 2018, intervenantes de la Ligue et élèves du lycée des métiers du bâtiment et de l’éco-construction de Pleyben (dans lequel la Ligue intervient depuis quatre ans) avaient rendez-vous pour concrétiser leur projet filmique sur le thème du harcèlement. Matinée chargée donc, car il fallait réussir à filmer l’intégralité des plans nécessaires au montage.

 


 

  • En effet deux séances de préparation en amont ont servi à débattre de la problématique avec les élèves et à réfléchir avec eux à un petit scénario dénonçant ce que peut être le harcèlement, particulièrement en milieu scolaire.


 

  • Cette matinée a donc débutée par de petits exercices pour délier le corps et les langues avant de s’entraîner cette fois à jouer avec les masques sur la tête, c’est assez différent. Avec un masque, il est plus facile de combattre sa timidité, mais il faut tout de même savoir parler distinctement et surtout, il faut apprendre à jouer avec le reste de son corps pour transmettre des émotions, le visage étant figé. Ces masques inexpressifs et blancs ont été choisi pour montrer la froideur des harceleurs mais aussi pour représenter la solitude des victimes de harcèlement. En effet ces dernières ne savent peut être pas vers qui se tourner lorsqu’elles subissent ce genre de pression, ayant l’impression que personne ne pourrait compatir. Mais ces masques uniformes sont enfin là pour rappeler que cette détresse pourrait arriver à n’importe qui.

On se met en jambe !


 

  • Une fois cette étape passée, il était maintenant temps de prendre les premières prises de vue, tout d’abord dans la classe, premier des deux lieux où prend place le court métrage. Le principe de cette première scène, un élève harcelé pendant les cours, à l’insu du professeur. Tout se met alors en place, on désigne une « victime », on installe la classe puis les élèves proposent leurs idées, « je lui balance ma trousse », « on retire sa chaise quand il s’assoit », etc. De multiples plans sont alors filmés avec différentes agressions ou insultes, sous différents angles pour ensuite reconstituer une scène cohérente au montage.

Malgré les remarques de la professeur ..

Elle n’a pas encore les yeux dans le dos.

 

 

 

 

 


 

  • Arrive alors le moment de filmer la seconde séquence, dehors dans la cours, et par chance le soleil était au rendez-vous. Un nouveau « harcelé » a été choisi pour l’occasion, cette fois pour une petite scène d’agression en extérieur. Les harceleurs proposèrent cette fois encore différents gestes et paroles blessantes pour illustrer le propos, l’un donne un coup de pied l’autre choisi de vider son sac par exemple. Tout ceci pour montrer, encore une fois, les différentes formes que peuvent prendre le harcèlement.

Les harceleurs foncent sur la victime

Ils forment un cercle autour d’elle

Et lui font subir différentes humiliations, ici vider son sac


 

  • Un petit bilan a ensuite été mis en place autour d’une collation pour savoir ce que les élèves avaient retenu, apprécié ou au contraire regretté. Il en ressort donc une certaine fierté pour d’eux d’avoir réalisé ce projet dans lequel ils étaient décisionnaires, mais aussi de contribuer à aider des personnes dans le besoin. Ils étaient également heureux de pouvoir faire des rencontres avec d’autres camarades qu’ils n’auraient peut-être jamais fréquentés autrement. En ce qui concerne maintenant les points négatifs, un emploi du temps aménagé pour ces sessions et un temps plus conséquent de préparation seraient appréciables à l’avenir.

Un florilège d’insultes que peuvent subir les victimes de harcèlement

Un dernier plan illustrant un moment de réflexion général

 

 


 

En attendant, merci aux élèves pour leur participation et la Ligue retrouvera le lycée de Pleyben en Mai prochain pour aborder cette fois les relations Homme/Femme.

 

  • Pour toujours plus d’infos sur d’autres actions de la Ligue en milieu scolaire, voici quelques liens utiles :

–  Mixité sex’prime

–  Citoyenneté en collège/lycée

–  Culture à l’école

Les commentaires sont fermés