Lire et Faire Lire – Première réunion bénévole Finistère Sud 2018


C’est le 6 novembre 2018 que s’est déroulé à Quimper la rencontre des bénévoles du Finistère Sud de l’association « Lire et Faire Lire » dans la Maison de Quartier du Moulin Vert.

 

 

Sommaire :

Déroulement de la séance
L’association Lire et Faire Lire

 

  • Visant le lien intergénérationnel, le principe de « Lire et Faire Lire » est la rencontre de personnes âgées d’au moins 50 ans avec de petits groupes de 2 à 6 enfants pour une lecture à un rythme d’au moins une séance par semaine. Le choix des ouvrages est fait par le lecteur, en lien ou non avec une éventuelle équipe éducative.

La maison de quartier du Moulin Vert à Quimper

 


 

– Déroulement de la séance :

 

  • Ce sont donc 26 bénévoles qui furent présents lors de cette réunion afin, tout d’abord, d’accueillir les nouveaux venus, de rappeler ce qu’est « Lire et faire lire », sa charte et son histoire, mais également de faire un point sur la répartition des personnes dans les différents établissements participants.

L’arrivée des bénévoles …

… et leur installation

  • La séance a donc débuté à 14h et s’est divisée en 3 moments, dans un premier temps le récapitulatif des structures que sont La ligue de l’enseignement et l’UDAF (Union Départementale des Associations Familiales), qui encadrent le projet. Vous trouverez les numéros de téléphone de la Ligue 29 et de l’UDAF 29 section « Dans le Finistère » ici.

En face, de gauche à droite Delphine Evenat, Sylvaine Mouton-Hamon, Isabelle Uguen et Céline Jèquel

  • C’était aussi l’occasion, comme évoqué plus tôt, de lister les participants au projet de cette année, et ainsi de vérifier la répartition sur le territoire, mais également de fournir une nouvelle carte « Lire et Faire Lire » aux bénévoles, attestant de leur adhésion à l’association et leur permettant d’emprunter des ouvrages dans diverses bibliothèques.

 

L’émargement des bénévoles

Les nouvelles cartes nominatives de l’association

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Ensuite les participants ont formé de petits groupes afin de répondre à un questionnaire à propos de l’association. Des sujets comme le moyen par lequel ils ont connu « Lire et Faire Lire », la façon dont ils préparent leurs séances ainsi que le déroulement même des séances, les relations qu’ils entretiennent avec les différents acteurs du programme (enfants, parents, enseignants et bénévoles) et enfin les éventuelles formations désirées y étaient évoqués. Une fois le questionnaire rempli, une mise en commun des réponses et une discussion à propos de celles-ci se sont mises en place.

Mise en commun des réponses

Les différents groupes en concertation

 

  • Enfin la réunion s’est achevée sur une présentation d’ouvrage sélectionnés par la ligue de l’enseignement afin de donner des pistes pour les nouveaux bénévoles, mais ces derniers pouvaient également présenter leurs livres « coup de cœur » en les lisant devant le reste du groupe et en expliquant les raisons pour lesquelles ils les ont choisis. Vous retrouverez donc diverses informations sur l’association mais également les différentes listes de « coup de cœur » de la Ligue ici, section « Bibliographies ».

Les coups de cœur de la Ligue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien entendu petits gâteaux, thés et cafés étaient également au rendez-vous pour se sustenter jusqu’à la fin de la réunion à 16h45.


 

– L’association Lire et Faire Lire :

 

  • Pour finir, un petit point de rappel sur les prestations que propose « Lire et Faire Lire ». C’est une association dont le projet est à l’initiative d’Alexandre Jardin, écrivain français, cogérée par la Ligue de l’enseignement et l’UNAF, l’union nationale des associations familiales (UDAF), qui existe depuis fin 1999 en France et depuis 2000 dans le Finistère. De 3000 bénévoles sur l’année 2000-2001, « Lire et faire lire » en regroupe maintenant plus de 17900 en 2017, qui ont pu faire la lecture a plus de 665 000 enfants dans des structures éducatives. C’est également plus de 170 écrivains qui soutiennent le projet aujourd’hui.

 

  • « Lire et Faire Lire » ce sont aussi des lectures dans des structures variées comme les bibliothèques (331), les centres de loisirs (466), les structures Petite enfance (1448), des collèges et des écoles (7792 privées et publiques) bien sûr mais aussi des établissements médicaux, des centres d’accueil des gens du voyage, des établissements pénitentiaires ou bien même des centres sociaux. La liberté est donc laissé aux bénévoles d’aller proposer leurs services dans de nouveaux établissements

.

  • C’est également un moyen d’accéder à des formations bénévoles portant par exemple sur la psychologie de l’enfant ou sur le geste et la parole. Des discussion autour des méthodes et des ouvrages sont également organisées entre bénévoles ou bien même des entraînements à la lecture à voix haute.

 

  • Pour finir sur le succès de « Lire et Faire Lire », c’est aussi un concept qui s’est exporté à l’étranger notamment dans la principauté de Monaco, en Suisse et même au Québec. En France l’association a un succès croissant mais qui gagnerait à s’étendre de manière égale sur tout le territoire, on retrouve ainsi des zones plus ou moins bien couvertes par les bénévoles, il est donc important de continuer à faire connaître l’association qui ne peut qu’apporter de nouvelles opportunités à la fois aux enfant et aux lecteurs.

 

  • Enfin pour plus d’informations, la revue « Il était une fois » (lien du dernier numéro ici) est produite deux fois par an afin de rendre compte de l’évolution et des événements de l’association et nous vous invitons à vus rendre sur le site internet www.lireetfairelire.org ou également sur la page http://www.laligue-fol29.org/?page_id=75.

Les commentaires sont fermés