Moment d’évasion avec la compagnie Dérézo


Dans le cadre du dispositif culture-justice et avec la coordinatrice culturelle de la ligue de l’enseignement pour la maison d’arrêt, la compagnie de théâtre Dérézo basée à Brest y est intervenue avec la pièce « le Petit-déjeuner ».

                                  

La compagnie Dérézo a posé ses valises à la maison d’arrêt de Brest le temps d’un « Petit-déjeuner ». La pièce du même nom (Le Petit déjeuner) a attiré 42 personnes sur deux « services ». Autour d’un comptoir en bois disposé en rectangle, les participants peuvent s’assoir et profiter d’un petit-déjeuner servi par Monsieur K et Mademoiselle L. Les comédiens assuraient un service continu tout en déroulant leurs anecdotes et leurs scènes.

S’y entendait « Savez-vous que l’orange est le troisième fruit le plus consommé en France ? », la récitation des premières lignes de Combray , de La recherche du temps perdu de Marcel Proust par Mademoiselle L, tout en distribuant haillement des madeleines, car oui Proust « tout le monde en parle mais personne ne le lit » ou encore des scènes de disputes entrecoupées de commentaires des participants « mais arrêtez de vous engueuler »! ».

Une disposition qui permet d’avoir un contact visuel avec tous et surtout qui permet une interaction simple entre les comédiens et le public, dont les commentaires sont les bienvenus et qui rendent le jeu des comédiens encore plus vivant.

Profitant des boissons chaudes et froides, des viennoiseries et des toasts jambon/fromage, l’ambiance est bon enfant et permet de se détendre en passant un moment agréable et inédit pour un petit-déjeuner.

Les commentaires sont fermés