« Les Rencarts Hip Hop » à la maison d’arrêt de Brest


Les rencarts est le festival de Hip Hop organisé par les mpt du valy hir et de pen ar créach qui a lieu du 17 mars au 2 avril. Présent dans divers lieux de vie brestois, il va aussi créer un lien avec la maison d’arrêt afin d’y proposer des ateliers et un show.
Les ateliers proposés sont le skate et le graff. Même débutants, et la plupart le sont, les intéressés pouvaient s’y essayer sur un jour et ½. Le dessin réalisé par l’artiste a été choisi par les participants et représente une plage avec en arrière-plan des montagnes. « Dieub », libre en breton, est écrit au premier plan. Le reste de l’atelier est consacré à la réalisation du dessin sur le mur, à l’acrylique puis à la bombe. Les techniques pour peindre sont expliquées et corrigées, par exemple, les mouvements doivent gardés le même axe pour ne pas laisser de trace. Le petit groupe des six participants bombe à tour de rôle ou à différents endroits afin que chacun puisse essayer.
L’atelier attire les regards, les graff sont des « peintures » , voyantes de par la taille et les couleurs utilisées.
    
Le graffeur PakOne (Yann Métivier), professionnel , travaille surtout sur commandes, notamment pour le stade brestois ou l’aéroport Roissy Charles de Gaulle mais aussi dans les écoles ou les centres de loisirs. Ici métier et passion sont liés et il lui arrive aussi de passer des moment à faire des graffs entre collègues pour le plaisir. C’est un métier qui donne l’occasion de participer à des festivals à l’international, comme le mois prochain à Milan. A Brest, les rencontres, « les jams », se font généralement en plus petit comité, réunissant 20 à 30 personnes.

Les commentaires sont fermés